FR  EN  es
 

la Chinoise SUN Yujie (CHN) a rajouté une médaille d’or par équipes à sa médaille de bronze individuelle

Share  |

En battant la Corée 39-25 lors de la finale d’épée féminine par équipes samedi à l’Excel, la Chinoise SUN Yujie (CHN) a rajouté une médaille d’or par équipes à sa médaille de bronze individuelle.

Le dernier match était une copie du duel pour la médaille de bronze individuelle et, encore une fois, SUN a réussi à avoir un effet dévastateur sur une SIN A Lam (KOR) de plus en plus désespérée.  

Après quatre matchs, rien ne séparait les deux camps, à 9-9, mais la Chine a graduellement commencé à prendre de l’avance, accroissant son avance match par match jusqu’à ce que SHIN, qui n’avait pas remporté de médaille pendant l’épreuve individuelle à cause d’une controverse de chronométrage et de notation, a eu la tâche impossible de rattraper les huit touches de retard.

Le match pour la médaille de bronze opposant la Russie aux USA s’est terminé d’une manière dramatique avec le duel entre Courtney HURLEY (USA) et Anna SIVKOVA (RUS) pour atteindre 30-30 à la fin du temps règlementaire. Pendant la minute de temps additionnel, elles se sont battues et à force d’essais frénétiques de la part de HURLEY, la lumière de celle-ci s’est allumée, permettant aux USA de remporter la médaille de bronze.

SUN a résisté lors d’un assaut déterminé de SIVKOVA et a ainsi permis à la Chine de remporter la victoire 20-19 pendant le temps additionnel d’une demi-finale lente. La Russe a rattrapé le retard de 4 touches pour arriver à égalité à 18-18 puis a pris la première place jusqu’à ce que SUN n’égalise à la fin du temps règlementaire.

Lors de l’autre demi-finale, la Corée a continué sur leur superbe lignée en battant les USA 45-36. Les Coréens, 8ème au classement, avaient déjà fait parler d’eux en l’emportant sr la Roumanie 45-38 aux quarts de finale. À la moitié du match, la Corée menait déjà 30-18 et a confortablement été déclaré vainqueur malgré Simona GHERMAN (ROU) marquant 12 touches lors du dernier match.

Le renversement de la situation pendant une rencontre initialement serrée de quarts de finales opposant les USA à l’Italie a eu lieu lors du 4ème combat lorsque Maya LAWRENCE (USA) a battu Rossella FIAMINGO (ITA) 4-0, et HURLEY a suivi en battant Bianca DEL CARRETTO (ITA) 8-3. Mara NAVARRIA (ITA) a été la seule Italienne a opposer de la résistance, marquant un nombre impressionnant de 20 touches en gagnant tous ses matchs. Cependant cela n’a servi à rien : les tireuses américaines ont dominé le match, le remportant 45-35.

La Chine, numéro 3 mondial, était toujours devant l’Allemagne pendant les quarts de finale résistant pour finalement faire son come-back grâce à Imke DUPLITZER (GER) et Britta HEIDEMANN (GER). La Chine a fini par marquer 16 touches lors des deux derniers matchs pour l’emporter 45-42.