FR  EN  es

LE CHALLENGE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE - 17 MARS

Share  |

Le Challenge Réseau Ferré de France, connu précédemment sous le nom de Challenge Monal, est l’un des événements incontournables organisé par la Fédération Française d’Escrime. Cette étape de Coupe du Monde, qui aura lieu le samedi 17 mars au Stade Pierre de Coubertin, à Paris, est la dernière des 10 compétitions qualificatives pour les Jeux Olympiques de Londres. Si Gauthier Grumier est d’ores et déjà qualifié, tout reste possible pour 3 autres tricolores.
 

Un double objectif

Il y aura de l’enjeu et du suspens pour la 63ème édition du Challenge Réseau Ferré de France qui réunira plus de 250 tireurs à Coubertin le 17 mars prochain. Le plus prestigieux tournoi d’épée au monde sera cette année le théâtre d’une lutte acharnée parmi les épéistes pouvant encore décrocher les dernières places qualificatives pour les Jeux Olympiques.
Une saga comptant à ce jour 9 épisodes, qui s’achèvera par un ultime coup de grâce le 17 mars prochain !
 

Et qu’en est-il des invincibles ?

Si à l’épée hommes, la compétition par équipes est absente du programme olympique, le Challenge Réseau Ferré de France est l’une des grandes épreuves sélectives pour les  Championnats du Monde par équipes (à Kiev le 14 avril).
L’équipe de France, double championne olympique et 6 fois couronnée aux Championnats du Monde, défendra son 9e titre consécutif de rang mondial.
À Paris, les Invincibles seront à nouveau réunis et feront trembler les pistes de Coubertin aux grand dam des autres équipes en lice !
 

3 tricolores à la lutte

En grimpant sur la deuxième marche du podium lors de l’épreuve de Coupe du Monde de Tallinn, le 3 mars dernier, Gauthier Grumier a d’ores et déjà validé son billet pour les Jeux Olympiques de Londres.
Pourtant, 3 tricolores peuvent encore prétendre au deuxième quota réservé à la France. 3e de la
Coupe du Monde de Legnano fin janvier, Yannick Borel, actuellement en position de qualifié, est en bonne posture pour suivre son coéquipier de club. Mais tout est encore jouable pour Ronan Gustin et Jean-Michel Lucenay qui devront, pour combler leur retard, réaliser un parcours sans fautes à Coubertin lors de cette épreuve incontournable.

www.escrime--‐challengerff.fr